02/04/2009

Refusant la liberté d'orientation sexuelle, le PPE prend les personnes handicapées en otage !

vdk

 
 
 

 
Refusant la liberté d'orientation sexuelle, le PPE prend les personnes handicapées en otage !

 
Décidément l'intégrisme religieux continue ses ravages au Parlement européen et ne fait pas dans la dentelle! Et l'amalgame ici est révélateur! Parce que le Parti Populaire Européen refuse l'égalité de traitement entre les personnes sur base de l'orientation sexuelle, il se propose de voter demain contre un rapport qui traite aussi d'égalité de traitement en relation avec le handicap. Cette intention de vote suscite, à juste titre, un tollé de toutes les associations qui défendent les droits des personnes handicapées en Europe. Elle provoque aussi la colère de tous ceux qui militent pour le droit à l'orientation sexuelle inscrit dans la Charte des Droits Fondamentaux.

Ce n'est malheureusement pas la première fois que, pour couvrir une homophobie rampante - ou clairement exprimée par les plus hautes instances ecclésiastiques- le Parti Populaire Européen prend en otage les droits des personnes handicapées.

En effet, lorsque j'ai rédigé le rapport sur les droits de l'homme en 2003, le même parti conservateur avait refusé de le voter parce que j'évoquais, outre les droits des personnes handicapées, celui du droit des femmes à la contraception et à l'interruption volontaire de grossesse. Ce n'est que suite et grâce à la pression des associations européennes avait finalement été adopté en session plénière. Les personnes handicapées avaient, sans le savoir, volé au secours des femmes.

Le rapport de Madame Kathalijne Maria Buitenweg risque demain le rejet des conservateurs qui refusent aussi la notion de " discrimination multiple" introduite par les Socialistes. Mais le Parti Populaire Européen ( PPE) n'est pas un bloc monolithique , pas plus que l'Eglise catholique d'ailleurs. J'ose espérer qu'une majorité se dessinera demain, au-delà des clivages de groupes, pour défendre des droits à l'égalité de traitement entre tout homme et toute femme, ce qui fait partie, de manière indivisible, des droits de l'Homme.

17:26 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.