30/11/2008

La présence de Julie Fernandez Fernandez.

INVITATION

 

 Conférence de presse en présence de

Julie Fernandez Fernandez

Secrétaire d'état aux personnes handicapées

Mardi 9 décembre 2008

À E.S.P.A.C.E Sourds

( Eveil et Soutien Pédagogique, Culturel et Educatif des Sourds)

 

 


Madame, Monsieur,


Je vous invite à participer à la conférence de presse en nos locaux à E.S.P.A.C.E Sourds (coordonnées susmentionnées) le mardi 9 décembre 2008 à 10h qui portera sur deux thèmes distincts :

La présentation du nouveau Service d'Accompagnement Familial créer par ESPACE Sourds en septembre 2008,

ESPACE Sourds crée et développe un service d 'accompagnement familial utilisant tous les moyens de communication (orale, langue des signes, écriture etc...) aux parents sourds et aux parents entendants ayant un enfant sourd dans le respect et la protection des droits et libertés des personnes accueillies.

Ø Mission : Accompagnement et aide à la communication des enfants et adultes sourds (médiations, courriers, contacts téléphoniques etc ...) dans toutes les situations de la vie familiale quotidienne (administrations, institutions, services financiers, établissements scolaires professionnels de la santé, services sociaux etc...)

Ø Public : Enfants et adultes sourds, parents d 'enfants sourds.

Ø Comment : Par un accompagnement familial en milieu ouvert.

Le service propose :

  • Une évaluation des besoins et des capacités,
  • Une identification de l'aide à mettre en œuvre,
  • Une coordination des actions des différents intervenants,
  • Une information et un conseil personnalisé,
  • Un accompagnement, une assistance ou une aide dans la réalisation des démarches quotidiennes de la vie familiale pouvant favoriser une insertion sociale.

La collaboration de projets pédagogiques et culturels ESPACE Sourds Tournai / ASUNOES - C.A.E.I.S Louho Porto-Novo Bénin

Au Bénin, l'éducation est un secteur qui recèle beaucoup de problèmes. Les parents éprouvent des difficultés à envoyer leurs enfants à l'école surtout les filles et à plus forte raison les handicapés. Si la pauvreté et l'échec de l'école comme garante de l'emploi sont en général à la base de cette situation, le poids d'une tradition qui relègue à un plan inférieur voire de sous-hommes les handicapés, est à la base de cette discrimination en ce qui concerne les sourds. Il faut néanmoins noter que dans cette situation, il y a quelques rares écoles qui se sont spécialisées dans la prise en charge éducationnelle des sourds.

ASUNOES dont le but est la promotion de toute action susceptible de contribuer à  l'épanouissement des sourds s'est depuis quelques années, doté d'un centre (le Centre  d'Accueil, d'Education et d'Intégration des Sourds) dans le but de s'investir dans la lutte pour l'intégration des sourds. Une prodigieuse expérience continue de se faire actuellement qui est celle de scolariser dans les mêmes conditions entendants et non entendants dans le but d'intégrer la minorité sourde. Les résultats scolaires de chaque année viennent démontrer l'efficacité de cette méthode. La culture étant un domaine intégrateur par excellence, il importe de la mettre davantage à la portée des sourds pour étendre le champ de leur intégration. Cette intégration gagnerait à être étendue à d'autres sourds et dans d'autres pays.


Ce projet vise la promotion pédagogique et culturelle des sourds par des échanges et des collaborations actives et transversales.

  • Réalisation du livre et du DVD «Woopy au Bénin» (délégation d'ESPACE Sourds au CAEIS de Porto Novo en octobre et novembre 2008)
  • Former des formateurs dans les métiers relatifs à la conception numérique (P.A.O / V.A.O) et à l'écriture de supports pédagogiques et culturels (délégation du CAEIS à ESPACE Sourds Tournai en novembre et décembre 2008)
  • Réaliser un film documentaire sur le modèle béninois d'intégration des sourds
  • Création du Festival HANDIART/BENIN


Programme de la conférence :

10h : Accueil et présentation des participants Président ESPACE Sourds : Béatrix Desclée

10h10 : Présentation de la création et de la mise en place du Service Accompagnement Familial (Coordinatrice ESPACE Sourds, un représentant de l'EPEE, un représentant  de Sourdmédia)

10h25 : Allocution Mme la Secrétaire d'état Julie Fernandez Fernandez relatif à l'accompagnement familial et social de la personne handicapée principalement l'enfant et l'adulte sourd.

10h40 : Présentation coopération Bénin (Cordinateurs : ASUNOES Bénin/Alpha-Signes/ESPACE Sourds).

10h55 : Allocution du représentant du ministre des affaires sociales, de la santé et de l'égalité des chances relatives la réalisation et à la création de supports didactiques, éducatifs et d'information spécifiquement conçus pour les personnes sourdes.

11h10 : Questions / Réponses

11h 30 : Collation à ESPACE Sourds


Dans l'attente de vous recevoir, je reste à votre disposition pour toute information complémentaire.

Je vous prie de croire, Madame, Monsieur, en l'expression de toute ma considération.


Caroline Heretynski

Coordinatrice

 

14:52 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

29/11/2008

Un bonheur protégé (sous-titrage).

16:55 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Un monde sans sourd ?


Au premier abord pour nombre d’entendants la surdité est un handicap que l’on ne peut que souhaiter guérir, à l’instar de la trisomie ou de la myopathie. Mais pour beaucoup de sourds, il en va tout autrement : la surdité est une différence, une autre manière d’être au monde, dont l’existence est bénéfique à l’ensemble de la société.

Face à cette vision partagée par beaucoup, les sourds ont peur. Ils ont peur d’être transformé en entendant mais pire ils ont peur de disparaître. Cette peur se focalise autour de l’implant cochléaire et de la recherche génétique.

Nous cherchons à comprendre d’où vient cette peur. Nous interrogeons des médecins et des chirurgiens qui implantent de jeunes enfants sourds. Comprennent ils ces craintes voire parfois le rejet violent de cette opération ? Nous irons aussi à la rencontre de chercheurs en génétique. Pourquoi faire des recherches sur le gène de la surdité ? et où en sommes par rapport à cela ? Par ailleurs, le film laisse une large place aux sourds qui nous parlerons de leur peur. Au final n’est on pas en train de prendre le chemin, d’une société où tout le monde serait "beau", "intelligent" et "performant"... ?

Les sourds sont ils menacés de disparition ? Difficile de répondre aujourd’hui. Mais un monde où on peut se poser sérieusement une telle question n’est il pas inquiétant pour nous tous ?

02:03 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

21/11/2008

Journal d'Eliane Tillieux du novembre 2008.

 

E. Tillieux

17:15 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

19/11/2008

Compte-rendu de notre rencontre sur l’accessibilité des cinémas aux personnes à mobilité réduite (PMR).


Organisée ce 30 septembre 2008, à Namur, cette rencontre avait pour but de sensibiliser les gestionnaires et les directeurs des complexes cinématographiques aux problèmes rencontrés par les PMR qui désirent profiter d’une séance de cinéma. Mais nous voulions également, et surtout, leur présenter des solutions pour améliorer l’accessibilité de leur cinéma et du contenu des films.

Les invités

Les grandes enseignes avaient répondu favorablement à notre invitation : des représentants d’UGC, Kinépolis, Arenberg et Acinapolis étaient présents. Les bénévoles de Nova, bien qu’intéressés n’avaient pu faire le déplacement. Malgré notre invitation, aucun politique n’était présent.

L’accessibilité du contenu des films

Lors de cette rencontre, nous avons pu constater que les participants, très intéressés, manquaient de connaissances permettant de rendre le contenu des films accessible. Boucle à induction, audiovision, sous et surtitrage ne sont en effet pas ou peu utilisés dans les salles de cinéma. Aussi, toutes les personnes présentes ont-elles marqué un grand intérêt aux diverses interventions des experts proposant des solutions techniques à l’adaptation des films pour les personnes sourdes ou malentendantes, aveugles ou malvoyantes.

Photo d'une fiche tirée du rapport "Zoom sur l'accessibilité des cinémas"

La sécurité versus l’accessibilité

L’exposé sur les aménagements raisonnables a lancé le débat sur les normes incendie.  Selon plusieurs participants, ces dernières empêcheraient des PMR d’accéder à certaines salles. Ainsi, bien que présent, un ascenseur desservant une salle ne pourrait être utilisé par une personne à mobilité réduite. En effet, en cas d’incendie, les ascenseurs ne pouvant être utilisés, la PMR ne pourrait être évacuée. Se pose alors la question de savoir comment rendre les salles accessibles tout en privilégiant la sécurité ?   

Pour la suite

Cette première étape s’est donc bien terminée. La matinée a été très utile et le bilan est positif. Mais nous n’en resterons pas là.
Nous allons rechercher des solutions afin que les normes d’accessibilité et de sécurité restent en faveur des personnes à mobilité réduite. 
Dans le futur, nous réévaluerons les complexes analysés. Nous espérons, bien entendu, que chaque complexe va mettre en pratique les solutions présentées lors de cette rencontre.

 

Documents

 

Plus d'info

Gamah
Tél.: 081 24 19 37 - Fax : 081 24 19 50
contact@gamah.be

20:32 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

13/11/2008

Bandundu : Miss 2008 : une sourde dauphine de 48 heures

(Syfia Grands Lacs/Rd Congo) L’élection Miss Bandundu a porté cette année une sourde muette au rang de 1ère dauphine. L’heureuse élue devrait, avec la miss représenter la province à l’élection de la plus belle fille du pays fin juillet à Kinshasa. 48 heures après le jury l'a destituée, au grand étonnement de tous…

La déception était grande à Bandundu et particulièrement dans la famille d’Alphonsine Viemi, 48 heures à peine après l’immense joie de l’élection, dans la nuit du 13 juillet, de cette sourde muette comme 1ère dauphine de la Miss Bandundu 2008. Au chef-lieu de cette province située au nord-est de Kinshasa, personne ne pouvait, en effet, imaginer que cette élégante et coquette demoiselle de 24 ans, élue de la plus belle manière puisse être si vite et si facilement détrônée de son titre. Dans la ville les réactions sont toutes presque unanimes. "Ce n’est pas parce qu’elle est sourde-muette qu’on doit l’éliminer. On l’a vue défiler et répondre, à l’aide de son interprète, à toutes les questions que lui a posées le jury", s’écrie Sylvie Mata.
Dans la rue à Bandundu, la population qui soutient mordicus l’élection d’Alphonsine crie à l’injustice, à la corruption et à la discrimination. "Elle a gagné sur le terrain. C’est un trucage pur et simple", déclare, révolté, Ekanga Ntolo, un comédien de la place. Organisateur de l’événement, le ministre provincial de l’Environnement et du Tourisme, Jean-Pierre Ndongo Empese défend la position des membres du Jury, qui sont revenus sur leur décision en reprenant la couronne à la première dauphine proclamée. "Cette modification n’est, explique-t-il, ni une discrimination, ni un problème de sentiment ou de favoritisme. C’est une erreur qui s’est glissée dans la proclamation et qui doit être corrigée."

Erreur surprenante
D’après le jury qui a présidé cette élection Miss Bandundu, Alphonsine a obtenu 472 points sur 700. Mais une autre candidate, Mado Kipela proclamé 2ème Dauphine, a reçu la cote de 521 points. Ce qui fait dire aux organisateurs qu’il y a eu erreur. Ce revirement surprend cependant de nombreuses personnes dans la ville, et fait bondir la famille de la malheureuse candidate. "Comment comprendre que les membres du jury déclarent que c’était une erreur 48 heures après l’élection, alors qu’il [jury] était composé des juristes, des responsables du tourisme, de la justice et de la Monuc, s’étonne Mbo Mukuba, le père d’Alphonsine. Ma fille doit être réhabilitée pour aller affronter les candidates des autres provinces du pays à l’élection Miss Rd Congo à Kinshasa."
D’une taille de 1,61m sur 95 cm de tour de taille, 82 cm de tour de poitrine pour 52 kg, le regard naturellement doux, Alphonsine est elle-même très bouleversée par cette volte-face du jury. Elle refuse d’y croire carrément. "Je suis et je reste la 1ère dauphine. Je suis sûre de défendre ma province et je serai élue Miss Congo 2008", dit-elle, ferme, dans son langage mimique et gestuel, aidée par son interprète. "Qu’on laisse la chance à cette fille. Elle l’a mérité…", tempête un jeune. Un député provincial, Erasme Kapumba, s’engage même à prendre des avocats pour défendre sa cause…
Née sourde muette, Alphonsine Viemi a suivi 14 années d’études primaires à Nduanga Ndinga, une école de rééducation des sourds muets de la mission catholique de Beno, dans le territoire de Bagata au Bandundu. Elle y a appris à lire, à écrire et rédige et lit des courtes phrases en français, kikongo et lingala. Elle a également appris à faire la couture dame et s’est spécialisée dans ce domaine dans un atelier de la ville. Aujourd’hui, elle tient son atelier dans la résidence familiale à Malebo, un quartier situé dans la périphérie de Bandundu.

Lutter contre toute discrimination…
Accrochée à son père qui fait de temps en temps son interprète, la dauphine destituée compte, sans se décourager, apprendre son métier à d’autres jeunes filles et mères. "Dès que j’ai de l’aide je pourrai acheter des machines à main, à pédale et électriques pour mieux encadrer les sourdes et sourds muets", promet-il. A 24 ans, elle n’est pas pressée de prendre homme. "Le mariage viendra avec le temps, assure-t-elle. Je me marierai à un homme sérieux et les revenus de mon métier contribueront à nos économies domestiques." Malgré son handicap, elle affirme qu’elle constitue une valeur ajoutée à l’économie du pays.
D’une taille de 1,78m pour 59 kg, la Miss Bandundu, Sahara Ngamubiem Elengi est, elle, une jeune étudiante de 22 ans. Elle suit des études de Biologie médicale au Centre universitaire de Bandundu. Consciente du tollé suscité par la décision du jury de déposséder la 1ère dauphine de son titre, elle se dit prête à se faire accompagner des deux dauphines à l’élection Miss Rd Congo à Kinshasa. Lors de la soirée du 13 juillet, la Miss s’était engagée, avec Alphonsine, de lutter contre toute forme de discrimination et de s’impliquer dans la dynamisation de l’électorat féminin dans la province.

19:28 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

10/11/2008

Les sourds manifestent à Paris pour le droit de téléphoner.

photo_1222527605397_1_0


Des personnes sourdes et malentendantes ont manifesté samedi après-midi à Paris pour le droit de téléphoner et rappeler au chef de l'Etat sa promesse de créer des centres relais en 2009 permettant de téléphoner en langue des signes, via un interprèt.

Des personnes sourdes et malentendantes ont manifesté samedi après-midi à Paris pour le droit de téléphoner et rappeler au chef de l'Etat sa promesse de créer des centres relais en 2009 permettant de téléphoner en langue des signes, via un interprète.

La manifestation partie de la place de la Bastille pour la place de la République, coïncidait avec la 50e Journée mondiale des Sourds et a rassemblé 400 personnes à l'appel de plusieurs associations, selon la police, contre une centaine l'an dernier.

C'est "d'abord un symbole pour montrer qu'on est fier d'être sourds" mais "on milite aussi pour les centres relais téléphoniques que le président de la République a annoncé pour 2009", a déclaré Annette Leven, vice-présidente de la Fédération nationale des sourds de France.

"Le téléphone reste un obstacle pour les sourds", a ajouté Mme Leven, qui s'exprimait en langue des signes, traduite par une interprète.

"Nous sommes un peu en colère, d'autant plus qu'en 2006, France Telecom a fermé son centre de truchement expérimental qui fonctionnait par minitel", a-t-elle dit, observant que la France est, dans ce domaine, très en retard par rapport à ses voisins européens.

Dans son Pacte pour l'emploi des personnes handicapées en juin 2008, Nicolas Sarkozy a promis des centres relais pour permettre aux sourds d'accéder au téléphone, un premier à titre expérimental dès 2008 et deux autres en 2009.

"On sent une volonté politique, mais pour le moment il n'y a eu aucune réunion formelle avec tous les acteurs", a souligné Jérémie Boroy, président de l'Union nationale pour l'insertion sociale du déficient auditif (Unisda). "Et il n'y a toujours pas de centre spécifique pour les appels d'urgence".

17:56 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

07/11/2008

Obama connait la LS .... sur la photo il exprime "I Love You" (le symbole de l'amitié des Sourds de la planète)

Obama

 

Pour le PS pas de doute, Barack Obama est un progressiste !
Barack Obama symbolise le changement dont l’Amérique a tant besoin et dont le monde entier a besoin ! Il a réussi à redonner de l’espoir à des dizaines de millions de personnes issues d’horizons très différents, et en particulier aux jeunes, s’est réjoui Elio Di Rupo, sur les ondes de Matin première jeudi 6 novembre.
 
"La question de savoir si Barack Obama est un homme de gauche n’en est pas une. En effet, il faut se replacer dans le contexte américain. Et dans ce contexte, le duel qui s’est joué entre Obama et MacCain n’était pas un duel entre libéraux et socialistes, mais un choix entre progressistes et conservateurs. Et pour le PS, pas de doute, Barack Obama est un progressiste !", a rappelé le Président du PS.
 
Barack Obama ne va certes pas tout changer du jour au lendemain, néanmoins c’est un homme qui va réfléchir et qui progressivement va impulser le changement, être plus à l’écoute du monde, de l’Europe et être un partenaire dans la résolution de la crise financière et économique mondiale que nous connaissons actuellement.
 
À propos cette crise, Elio Di Rupo a tenu a souligné le rôle majeur qu’ont joué les États ces dernières semaines. "Il n’y a pas si longtemps, quand on parlait d’intervention publique, on nous traitait de ringards … et puis tout s’écroule et il n’y a que l’État pour aider un peu ...", a-t-il rappelé.
 
Aujourd’hui, un grand nombre de partis, libéraux compris, en appellent à la régulation et font écho aux conceptions portées depuis toujours pas le Parti socialiste. Elio Di Rupo l’a dit avec force, il faut aujourd’hui œuvrer pour mieux protéger les épargnants, les petits actionnaires qui ont fait confiance au monde bancaire en plaçant leurs économies et qui se retrouvent aujourd’hui en difficulté.
 
Le PS n’oubli pas ces milliers de petits actionnaires qui, contrairement aux spéculateurs, n’ont fait qu’investir "en bons pères de familles". Étaient-ils vraiment informés du risque qu’ils encouraient ? C’est aussi pour eux que le PS demande des réponses.
 
Pour Elio Di Rupo, les banques doivent revenir à leur métier de base. Par exemple, elles doivent faire en sorte de récolter l’argent et de prêter … de prêter pour acheter des maisons, de prêter aux petits indépendants, de prêter au PME. Aujourd’hui, l’une des grandes difficultés, le Premier Ministre l’a indiqué, c’est que des entreprises, des gens qui veulent avancer, qui veulent véritablement faire que les choses bougent, n’obtiennent pas de crédit. Ce qui est insensé quand on voit les milliards d’euros perdus "en jouant à la roulette" de cette économie casino. Il est tant aujourd’hui de revenir aux métiers de bases, à l’économie réelle !
 
"Notre priorité est d’aider les gens, les consommateurs, il faut être à côté de toutes ces personnes qui travaillent, qui doivent avoir plus de revenus, il faut un véritable observatoire des prix et cesser de s’intéresser uniquement aux gens qui sont riches, pour s’occuper de la classe moyenne, des gens qui éprouvent de grandes difficultés. Et ça c’est l’objectif du Parti socialiste", a réaffirmé Elio Di Rupo.
 

Et également...

n692871102_1570638_3991

Sarah Palin est libérale.

Et encore, le site intéressant... :
http://www.sourds.net/2008/10/26/barrack-obama-est-signe-i-love-you/

Bonne visite.

22:08 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (1) |  Facebook |

06/11/2008

Elio, tu as oublé d'ajouter un mot "handicapés" !

 
Les Américains ont réussi leur rendez-vous avec l’Histoire
 
Elio Di Rupo, président du PS et président d’honneur du Comité belge de soutien à Barack Obama, félicite chaleureusement Barack Obama et tout le peuple américain pour cette victoire historique.
 
Blancs, afro-américains, hispaniques, femmes, hommes, jeunes, vieux, handicapés les électeurs américains ont majoritairement exprimé leur choix en faveur du sénateur de l’Illinois, qui a voté le plus à gauche en 2007 parmi tous les sénateurs américains (source : National Journal, "2007 Vote Ratings").
 
Barack Obama a réussi à fédérer des dizaines de millions d’Américains issus de tous les horizons et de toutes les classes sociales. Sa campagne a généré un engouement et un enthousiasme sans précédent, tant aux États-Unis que dans le monde entier.
 
Les Américains ont réussi leur rendez-vous avec l’Histoire : ils ont fait le pari d’une Amérique fière de sa diversité, qui œuvre pour la classe moyenne et les plus défavorisés et qui choisit la voie de la diplomatie plutôt que de l’interventionnisme militaire à tout va.
 
L’élection de Barack Obama met fin à 8 ans de politique ultra-libérale et ultra-conservatrice de Georges W. Bush et des Républicains. La droite américaine a causé des dégâts considérables : son égoïsme économique a provoqué une augmentation considérable de la pauvreté et des inégalités ; son capitalisme effrené et arrogant et son laissez-faire économique ont détruit et continuent de détruire la vie de millions de gens ; ses positions intolérables en matière d’écologie (par exemple, le refus de reconnaître le réchauffement climatique) ont mis notre planète en danger ; et son aventurisme militaire a accru l’instabilité dans le monde.
 
Pour le PS, il est fondamental que le futur président Obama tienne maintenant les promesses faites par le candidat Obama. Parmi les engagements de ce dernier qui ont un impact international, on peut notamment citer une plus grande régulation du monde de la finance, son plan en faveur de l’environnement et des énergies vertes et la fin de l’occupation en Irak de manière responsable.
 
 
Cliquez ici pour voir les photos de la soirée "Obama Night" organisée, mardi 4 novembre, par le Comité belge de soutien à Barack Obama et son Président d'honneur, Elio Di Rupo !

23:45 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

05/11/2008

Les discours de Barack Obama (sous-titrage).

http://www.actu24.be/article/monde/electionse tatsunis/obama_le_discours_qui_electrise/2097 82.aspx.

 

Bonne lecture à tous !

22:08 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Barack Obama : Yes we can will,i,am (sous-titrage).

17:15 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

02/11/2008

Le Silence de Lorna décroche le prix LUX du Parlement européen.

Le film Le Silence de Lorna des réalisateurs belges Jean-Pierre et Luc Dardenne a remporté mercredi à Strasbourg le prix LUX 2008 du Parlement européen pour le cinéma.

Le président du PE, Hans-Gert Pöttering, a remis le trophée à Luc Dardenne lors d'une cérémonie qui s'est déroulée en présence des députés et des représentants des trois films finalistes. L'objectif du prix LUX est de faciliter la circulation des films européens en Europe.
Attribué pour la première fois en 2007, il vise à briser la barrière des langues qui fait souvent obstacle à une distribution la plus large des films européens, de faciliter leur circulation et de donner un nouvel essor aux travaux cinématographiques à travers l'Europe.

Le film lauréat sera en conséquence sous-titré dans les 23 langues officielles de l'Union européenne. La valeur du Prix LUX est estimée à 87.000 euros. Le prix couvre également une adaptation pour les sourds et malentendants ainsi qu'une adaptation pour les personnes aveugles et malvoyantes.

Le film de frères Dardenne a été désigné par les députés qui l'ont préféré aux deux autres films en concurrence, à savoir Delta (de Kornél Mundruczó) et Obcan Havel de (Miroslav Janek et Pavel Koutecký). (belga)

15:32 Écrit par Sourds et Malentendants Socialistes dans Général | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |